A Rouen, l’abattage des platanes de la presqu’île de Waddington n’était pas légal

Et ce aux termes d'un petit article du plan local d'urbanisme dont les dispositions ont été méconnues par la municipalité rouennaise. Le tribunal administratif, saisi par une association écologiste, vient d'en décider ainsi.

Sur la presqu’île de Waddington, à l’ouest de Rouen, les désormais fameux « quarante-six platanes » ont disparu du paysage depuis l’été 2016. Les forains de la Saint-Romain disaient alors avoir besoin de place pour leurs gros manèges. Le maire Yvon Robert, qui sortait d’un beau bras de fer avec ces mêmes joyeux forains – cf. l’annulation […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .