Crise à hôpital psychiatrique du Rouvray : « Il arrive que des malades passent la nuit sur une chaise »

La colère fait plus que gronder au centre hospitalier psychiatrique du Rouvray. Dans un contexte d'explosion du nombre de patients, les salariés sont à bout face à la détérioration de leurs conditions de travail et l'impossibilité d'assurer une prise en charge de qualité. De leur côté, le directeur et l'agence régionale de santé refusent de s'exprimer. Et l'hypothèse d'une grève de prendre, chaque jour, un peu plus d'épaisseur...

« On n’est pas à l’abri d’un drame », lâche, désabusé, Jean-Yves Herment, secrétaire de la section CFDT et du CHSCT du centre hospitalier spécialisé du Rouvray. Plus rien ne semble tourner rond dans ce centre psychiatrique installé à Sotteville-lès-Rouen. C’est tout du moins le message délivré par les différentes organisations syndicales présentes au sein de l’établissement. […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .