Les platanes de la presqu’île de Waddington ressortent de terre au tribunal administratif de Rouen

La coupe d'une quarantaine de platanes, à l'initiative de la ville de Rouen, avait fait couler beaucoup d'encre au mitan de l'été 2016. L'affaire revient une seconde fois devant la justice rouennaise.

On pensait l’affaire des platanes de la presqu’île de Waddington enterrée. Ou plutôt, en de telles circonstances, tronçonnée net et renvoyée aux poubelles de l’histoire locale. En réalité, que nenni. Si la justice administrative a bel et bien rejeté le recours en référé suspension déposé par l’association écologiste FNE Normandie, si les quarante-six arbres ont fini […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .

Comments are closed.