Catastrophe chez Saipol à Dieppe : la CGT de Seine-Maritime passe à l’attaque, l’entreprise se défend

Si le syndicat s'était montré des plus prudent lors de ses premières déclarations au sujet de l'accident survenu chez Saipol à Dieppe, la centrale se montre aujourd'hui beaucoup plus virulente...De son côté, la direction de l'usine conteste point par point les dernières allégations cégétistes.

crédit photo : ville de Dieppe
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .