Carnet de justice : choses vues et entendues dans les couloirs des juridictions caennaises

Procès reporté, affaire ordinaire, comportement déconcertant… Loin des audiences médiatiques et des faits divers tapageurs, la justice se penche tous les jours sur des tranches de vie. Si l’audience est souvent banale, un prévenu, un mot, une attitude peuvent parfois bouleverser le rythme du procès. Des respirations glanées la semaine passée dans les prétoires de Caen.

Assis. Dans la salle d’audience, l’horloge affiche presque onze heures. Depuis maintenant plus de deux heures, les prévenus se succèdent à la barre. Conduite sans permis, automobiliste ivre, défaut d’assurance… Les avocats présents dans la salle numéro 1 du tribunal de grande instance participent à ce qu’ils appellent, entre eux, une « audience muscadet ». A la […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .