« De toute façon, les consommateurs vont avoir raison, ils sont plus nombreux que nous »

Sans même parler de passer au bio, faire doucement évoluer ses pratiques agricoles demande du temps, de l'énergie et une certaine prise de risque économiquement. Exemple dans le pays de Bray avec les Fourdinier, jeune couple d'agriculteurs adepte du "100 % pâturage".

Charlène Fourdinier, 30 ans, avec ses prim'Holstein dans sa ferme d'Avesnes-en-Bray
Charlène et Thomas Fourdinier n’ont rien de babos illuminés, de ces urbains qui se gargarisent d’écologie, de retour à la terre souvent fantasmé. La terre, ce couple d’agriculteurs trentenaires baigne dedans depuis l’enfance, du moins monsieur, lui-même fils de céréaliers longtemps établis dans le Pas-de-Calais. Le souci environnemental, autrement dit – dans leur cas – […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .

Comments are closed.