Croisières à Rouen : bientôt des bornes électriques… du diesel pour l’instant

Les croisières sur la Seine se développent et les escales rouennaises se multiplient. Tant mieux pour le tourisme, tant pis pour nos poumons, puisque ces navires, une fois amarrés, utilisent des groupes électrogènes et donc du diesel pour s’alimenter en énergie. Mais, bonne nouvelle, le Port de Rouen va expérimenter, à compter de l’an prochain, l’installation de deux bornes électriques.

Photo Frédéric Bisson - Flickr
98 850 passagers en 2016. Et l’office de tourisme de Rouen se réjouit déjà des résultats enregistrés en 2017, où la barre des 100 000 devrait être dépassée. Constat comptable limpide :  les croisières sur la Seine sont en plein essor. Les bateaux – dix-neuf en 2016 – se font chaque année plus nombreux à […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .