Grèn Sémé à l’ECFM : « Le maloya reste l’âme de la Réunion »

C’est un spectacle généreux. Mass b, une pièce composée par Béatrice Massin, est une jolie fugue chorégraphique. Rencontre avec les Fêtes galantes jeudi 12 octobre à la scène nationale de Dieppe.

Au point de départ de Mass b, il y a la volonté de travailler avec un groupe de dix jeunes danseurs. La chorégraphe Béatrice Massin a réuni autour d’elle des interprètes issus d’écoles et de parcours divers et nourris de danse contemporaine. Elle avait un autre objectif : écrire pour ces corps, ces individualités qui sont encore à la recherche d’un chemin d’avenir. Il a donc fallu inventer un langage commun qui trouve sa grammaire bien évidemment dans la danse baroque. Lire la suite sur Relikto