Saint-Aubin-sur-Gaillon : la contre-attaque de Bernard Leroy

Après la décision du préfet de l'Eure d'autoriser la "sécession" de cette commune euroise de son intercommunalité de rattachement, le président de la CASE réagit vertement et prévoit une riposte sur le terrain judiciaire...

Bernard Leroy, président de la communauté d’agglomération Seine Eure (CASE), n’avait pas encore réagi aux décisions préfectorales concernant l’affaire dite de Saint-Aubin sur-Gaillon. En ce mardi 12 septembre, l’élu eurois sort de son silence. En fin de semaine dernière, Filfax s’était fait l’écho des ultimes développements survenus dans ce dossier tortueux. Vendredi 8 septembre, le représentant de l’Etat […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .