En Seine-Maritime, les communistes se remettent en marche

Sébastien Jumel, Hubert Wulfranc, Jean-Paul Lecoq, Sira Sylla, Agnès Firmin-Le Bodo, Annie Vidal (de haut en bas et de gauche à droite)
Le Parti communiste retrouve des couleurs diluées depuis la fin des années 70, en envoyant trois députés seinomarins à l’Assemblée nationale. La République en marche se taille la part du lion en décrochant un siège sur deux en Seine-Maritime et les cinq de l’Eure. Pendant ce temps-là, les grands brûlés du Parti socialiste et des […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .