Caroline Amiel : « Pour se préparer à un accident nucléaire, un maire japonais nous a conseillé d’agrandir les routes pour fuir rapidement »

D'imposantes bâches recouvrant des terres contaminées parsèment la région de Fukushima
Conseillère régionale d’opposition Normandie Ecologie – EELV, Caroline Amiel a participé début mars à un voyage d’études dans la région de Fukushima, six ans après le tsunami et la catastrophe nucléaire. Cette biologiste, enseignante-chercheuse à l’université de Caen, est attendue ce jeudi soir à Dieppe pour livrer son retour d’expérience, à l’invitation de l’association Stop […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, Découvrez nos formules, ou .

Comments are closed.