La Région Normandie prête à reprendre l’exploitation des lignes avec Paris

TRAINHervé Morin vient de renouveler dans un courrier adressé au Premier ministre Manuel Valls, la proposition de la Région Normandie de « se substituer à l’Etat » comme autorité organisatrice des deux lignes Intercités (Train d’équilibre du territoire) Paris – Caen – Cherbourg et Paris – Rouen – Le Havre. Cet engagement de la collectivité serait conditionné au financement par l’Etat d’un plan de rattrapage du matériel ferroviaire et l’achat de nouveaux trains pour la Normandie. Le président (UDI) du conseil régional fait cette proposition à la veille d’une réunion interministérielle sur l’avenir des Trains d’équilibre du territoire et d’une rencontre avec Alain Vidaliés, secrétaire d’Etat aux Transports, prévue le 18 février. Une telle perspective reviendrait à intégrer les lignes parisiennes dans le réseau TER normand.

TRAIN

Dans sa lettre à Manuel Valls, Hervé Morin décrit une desserte ferroviaire « catastrophique ». La Ligne Nouvelle Paris Normandie dont la réalisation est attendue pour les premiers tronçons, au plus tôt en 2030, « ne saurait constituer la réponse unique à cette urgence ferroviaire », observe-t-il. « Plus qu’aucune région, la Normandie a un besoin de trains neufs ». Il ajoute à la main : « Il n’est plus temps d’attendre ».

1 COMMENTAIRE

  1. Mais on sait surtout que la droite, et donc Mr MORIN est pour la privatisation de la SNCF. Sa demande précède donc hypocritement le terrain ! Rendez vous dans quelques mois !

Comments are closed.