Le tribunal administratif de Rouen annule une expulsion en cours

Le Tribunal administratif de Rouen a annulé mardi le placement en rétention au CRA (Centre de rétention administrative) de Oissel d’une mère de famille géorgienne avec son enfant de 6 ans. Malheureusement Madame U., regrette la Réseau Education Sans Frontières (RESF), n’était pas présente à l’audience. Elle était à l’heure de sa convocation en route sous escorte pour l’aéroport pour embarquer dans un transport vers la Georgie. « La juge a annulé la mise en rétention au CRA mais nous ne savons pas si la personne a pu être libérée à temps », interroge RESF.

RESF s’est félicité en revanche mercredi de la décision du même tribunal d’octroyer un titre de séjour à la famille Ukzmali originaire du Kosovo. Fin septembre, les trois enfants de la famille, âgés de 7 à 17 ans, avaient fait l’objet d’un baptême républicain à la mairie de Rouen. Six élus et personnalités rouennaises leur avaient apporté leur appui avec le soutien de la FCPE et de parents d’élèves. L’Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) qui menaçait les parents a été annulée. La préfecture bénéficie d’un délai d’un mois pour faire appel de ce jugement.